décaration en RDC

Kinshasa, 29 Déc. 2015 (ACP).- Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, a, au nom du Président de la République, Joseph Kabila Kabange, procédé mardi au Palais du peuple, à la remise des médailles du «Prix national de mérite de la culture et des arts» (PNMCA) aux quatre vingt dix (90) artistes musiciens, peintres, plasticiens, comédiens, écrivains et quelques mécènes du secteur de la culture.

Le président du jury, Joseph Ibongo, a salué le génie créateur des différents artistes, les félicitant du travail abattu pour l’émergence et le rayonnement de la culture congolaise ajoutant que ces icônes doivent servir de modèle pour les générations futures.

Il a, par ailleurs, énuméré les critères qui ont prévalu à la sélection des lauréats notamment la régularité dans la production des œuvres culturelles, l’éthique et la déontologie dans les différentes disciplines retenues et la renommé nationale et internationale de l’artiste.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, s’est réjouit du choix porté sur la capitale congolaise pour abriter la cérémonie de la première édition du PNMCA, exprimant l’estime et la reconnaissance du peuple congolais au Chef de l’Etat dont le programme d’action contribue à l’émergence de la RDC.

Il a, à cette occasion, annoncé l’organisation à titre posthume d’une cérémonie similaire en mémoire des artistes et opérateurs culturels disparus sous la dénomination «Banganga bakenda». Le ministre de la Culture et arts, Baudouin Banza Mukalayi, a indiqué, dans son intervention, que la culture appelle au dialogue, à l’unité et à la concorde entre les peuples.

Pour lui, la RDC n’est pas seulement un scandale géologique mais aussi culturel à cause de ses merveilles culturelles qui propulsent l’image de ce pays, citant Kinshasa et Lubumbashi désignées par l’UNESCO comme patrimoine culturel de l’humanité, illustrant les deux villes l’une comme capitale de la musique et l’autre de l’artisanat.

La cérémonie de ce jour, a-t-il fait savoir, est le témoignage de la reconnaissance par le Président de la République du mérite d’un travail bien fait par les artistes congolais dans les divers domaines ci-après : musique, peinture, sculpture, littérature, science, théâtre, etc. Le général Shulungu, chancelier des ordres nationaux, a indiqué que cette médaille de mérite suscite l’émulation des artistes et le sens du dévouement au service de la nation.

Parlant au nom de tous les récipiendaires, l’artiste Ndombele a remercié le Chef de l’Etat pour cette marque de reconnaissance, soutenant que cette cérémonie est une grande première en RDC du fait que les bénéficiaires sont des artistes en activité alors qu’autre fois elle était organisée à titre posthume pour des artistes disparus. Cette cérémonie a connu la présence notamment de la Première dame de la RDC, Olive Lembe Kabila qui a remis des bouquets de fleurs en signe de félicitation aux récipiendaires. 

ACP/Mat/May/Kgd